L’auto entrepreneur en question.

Depuis plusieurs semaines le sujet est sur la table ,réforme du statut d’auto-entrepreneur. Pas mal de chiffres sont alignés qui concernent l’impact de ce type d’entreprise dans la concurrence vis à vis des sociétés .

Des statistiques qui à mon humble avis ne reflètent que très partiellement la réalité . On parle en effet de « facturation réelle déclarée » , alors que sur le terrain on constate ,en particulier dans le bâtiment, qu’il y a un gouffre entre ce qui est déclaré et la prestation globale de l’AE.

Même si on ne peut taxer les auto entrepreneurs d’irrégularités pour la majeure partie , on sait très bien que nombre d’entre eux ont choisi ce statut en sachant qu’il allait leur ouvrir la porte d’un travail quasi incontrôlable. Mais la question n’est pas mise directement sur la table , sujet tabou que le travail au noir en France même si tout le monde sait qu’il gangrène notre économie.

1 réflexion au sujet de “L’auto entrepreneur en question.”

  1. Ce statut a de nombreux avantages, comme lutter contre le travail au noir. Après ce n’est pas parce qu’il y a des auto-entrepreneurs que ça fausse la concurrence avec les « sociétés ». Il y a toujours des dérives, la non déclaration de salariés aux URSSAF etc… et ça même sans les AE

Laisser un commentaire